...

1642
1587

Introduction
L'intégration des TIC dans l'enseignement, l'apprentissage, la recherche, la dissémination de l'information et dans les activités de gestion a été une question prioritaire dans l'enseignement supérieur africain pendant de nombreuses années.

Parmi les nombreuses initiatives à cet égard, l'AUA a lancé un projet TIC en 2001 qui a pour titre "Etude de l'utilisation et l'application des Technologies de  l'Information et de la Communication dans les institutions de l'enseignement supérieur en Afrique" avec l'objectif limité d'élaborer un Toolkit 

d'auto-évaluation institutionnelle de la maturité des TIC.

Dans le cadre de son plan stratégique 2003-10 et suite à un mandat très fort émis par la 11e Conférence générale de l'AUA tenue à Cape Town, Afrique du Sud, en février 2005, l'AUA a dû établir le rôle de coordonnateur de nombreuses initiatives de TIC actuellement en cours.

Les enjeux ont pris une autre dimension au cours du  3ème Atelier international sur le libre accès qui s'est tenu à Maputo au Mozambique en mai 2005 et   qui a été parrainé par l'Agence suédoise de coopération internationale, le Centre de recherche pour le développement international et le Groupe de travail des Nations-Unies sur les TIC. 

Lors de cet Atelier, les participants ainsi que les organismes donateurs actifs dans les initiatives TIC en Afrique ont reconnu la nécessité de la coordination et le rôle de l'AUA au niveau continental.

L'Association a donc  mis au point une Unité de  Recherche et d'Education pour servir du point focal aux nombreuses initiatives en matière de technologies de l'information et des communications (TIC) dans l'éducation et au sein des réseaux de recherche actuellement en cours en Afrique.
Le rôle principal de l'unité du réseau d'éducation et de recherche sera de:

Faciliter la recherche nationale et la mise en réseau dans le domaine de l'éducation et soutenir l'action collective notamment en ce qui concerne l'accès accru à la connectivité à moindre coût;

Créer un centre d'échange d'informations sur les TIC et développer des réseaux d'iniative et d'éducation, des tendances, des opportunités et des bonnes pratiques en Afrique et dans le monde, ainsi que l'expertise et les sources de financement;

Sensibiliser les dirigeants institutionnels, les membres du réseau, les décideurs, les bailleurs de fonds et les ONG et promouvoir l'échange de connaissances et d'expériences sur les enjeux et les tendances en matière de TIC et le réseautage en matière de la recherche et  de l'éducation;

Elaborer et diffuser des matériels de sensibilisation sur le libre accès à l'information, la bande passante à faible coût, les réseaux nationaux et sous-régionaux  et  faire un plaioyer et un lobbying  efficaces au nom des institutions du savoir en Afrique;

Objectifs
Les universités et les chercheurs africains font souvent  recours au  modèle  silo au cours de leurs travaux et sont donc isolés des acteurs régionaux et des exigences de financement. En mettant en place des réseaux de qualité à faible coût, une plateforme de dialogue génératif peut voir le jour entraînant l'amélioration des conseils stratégiques, une plus efficace pollinisation croisée des meilleures pratiques et des leçons apprises ainsi qu'encourager le système  de partage des coûts et des modèles d'engagement de partenariats 

Les réseaux nationaux de recherche et d'éducation sont des organisations nationales représentant les groupes des institutions de l'enseignement supérieur ayant pour mandat l'amélioration de la connectivité pour ses membres. Dans plusieurs cas, ces organismes sont aussi impliqués dans d'autres priorités, mais ils sont tous activement impliqués dans la connectivité Internet

D'autres avantages comprendront:

  • Une augmentation du matériel de recherche africain sur l'Internet - dont le contenu est directement pertinent pour le développement socio-économique des  africains.
     
  • L'amélioration des normes d'enseignement dans les universités africaines. Grâce  à l'accès aux matériels de recherche, les étudiants seront en mesure d'apporter une contribution significative en matière de recherche.
     
  • La recherche documentaire reste véritablement à la portée des chercheurs. Aujourd'hui, dans nombre de cas, ils doivent présenter des recherches par fax ou par courrier postal à un service de recherche documentaire, encourir à la fois le coût et un retard important en quelques jours. Cette situation est similaire à l'environnement de recherche dans le monde développé il y a de cela  20-25 ans.

 

  • L'amélioration des processus de revu par les pairs (la participation au processus de revue et de soumission) doit être facilitée par des réseaux de communications électroniques.
     
  • L'accroissement  de la collaboration et des partenariats entre les individus et les institutions de recherche et  encourager des études comparatives régionales avec des partenaires répérer.
     
  • La collaboration en temps réel avec d'autres chercheurs internationaux en utilisant la vidéoconférence. Cet aspect est crucial, notamment dans les centres de recherche médicale où d'importantes procédures  peuvent être menées avec la participation d'autres experts internationaux. 
  •  
  • Amélioration de l'efficacité institutionnelle
  • Encourager les centres régionaux de compétence afin qu'ils se penchent sur les questions de compétence locale

Conversation du Secrétaire Général

 

NOS PARTENAIRES

Subscribe to our mailing list

Notre emplacement

African Universities House    

11 Aviation Road Extension

Airport Residential Area 

Accra, Ghana  

Contactez-nous

Appelez-nous au +233-302-774495 / 761588
Fax + 233-302-774821

Ecrivez-nous à info@aau.org

P. O. Box AN 5744
Accra-North  -  Ghana