...

1642
1587

Adhésion

QUI PEUT ADHERER A L’AUA
Les Universités Publiques et Privées, les Instituts Universitaires de Technologie, les Collèges d’Enseignement Supérieur et autres Institutions reconnues par les autorités du pays comme des institutions d’enseignement supérieur ou de recherche. Pour plus de détails, voir Statuts et Règlement Intérieur de l’AUA.

COMMENT ADHERER A L’AUA

  • Télécharger et remplir le formulaire d’adhésion
  • Joindre copie de la charte, des statuts et du règlement intérieur, du décret ou autre document juridique de la création officielle de l’institution Joindre une copie du calendrier annuel des cours, des principales réglementations universitaires ou autres documents devant fournir des informations pertinentes sur l’institution
  • Expédier le tout au Secrétariat de l'AUA

     
AVOIR PLUS D’INFORMATION SUR L’AUA
Les publications et sources suivantes fournissent des informations plus précises sur l’AUA.

       
Le site web de l’AUA (www.aau.org) fournit des informations très récentes sur les activités en cours  et celles programmées pour le futur.

      HISTORIQUE DE L’AUA
        L’Association des Universités Africaines est une Organisation Internationale non Gouvernementale mise en place par les universités Africaines pour promouvoir la coopération entre elles d’une part et la communauté universitaire internationale d’autre part.

 L’AUA dont le siège est à Accra au Ghana a été créée en Novembre 1967 lors de la conférence des universités Africaines tenue à Rabat au Maroc. Trente et quatre (34) universités ont participé à cette conférence et ont adopté les statuts de l’Association.

Auparavant, plusieurs consultations avaient eu lieu sur la création de l’Association dont la réunion des Recteurs des universités Africaines qui s’est tenue en marge de la conférence de l’UNESCO sur l’enseignement supérieur en Afrique organisée à Antananarivo, Madagascar, en 1962, et la Conférence des Recteurs qui s’est déroulée en 1963 à Khartoum au Soudan.

L’AUA est une organisation par excellence et le principal forum de concertation, d’échange d’information et de coopération entre les universités en Afrique.

      OBJECTIFS DE L’AUA
      Les objectifs constitutionnels de l’AUA sont les suivants:
a) Promouvoir les échanges, les contacts et la coopération entre les universités en Afrique 

b) Collecter, traiter et disséminer les informations sur l’enseignement supérieur et la recherche en Afrique 

c) Promouvoir la coopération entre les institutions Africaines dans le développement des programmes d'enseignement et la détermination des équivalences de diplômes 

d) Encourager les contacts entre ses membres et la communauté académique internationale 

e) Etudier, coordonner et faire connaître les besoins en éducation des universités Africaines 

f) Encourager le développement et l’utilisation des langues Africaines 

g) Organiser, encourager et favoriser l’organisation des séminaires et des conférences pour les enseignants, les administrateurs des universités Africaines sur les problèmes de l’enseignement supérieur en Afrique

h) Promouvoir l'équité entre les genres en matière de politiques relatives à l'enseignement supérieur et de prestation des services de l'enseignement supérieur. 

      MEMBRES ACTUELS de l'AUA
      A compter de Juillet 2010, l’AUA compte 247 membres provenant de 44 pays africains suivants :

Algerie
Angola
Benin
Botswana
Burkina Faso
Burundi
Cameroun
Cape Vert
Centrafricaine
Tchad
Congo Brazzaville
Côte d’Ivoire
République Déemocratique du Congo
Egypte
Eacute;rythrée
Ethiopie
Gabon
Ghana
Kenya
Lesotho
Liberia
Libye
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Maurice
Maroc
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Rwanda
Sénégal
Sierra Leone
Afrique du Sud
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Togo
Tunisie
Ouganda
Zambie
Zimbabwe

      FINANCEMENT DE L’AUA
      L’AUA est financée par:

  •             Les cotisations des universités membres;
  •             Les ressources générées par la vente des publications et par les prestations de services;
  •             Les Subventions de l’Union Africaine et des gouvernements africains;
  •             Les dons obtenus des pays développés, des agences internationales et des bailleurs de fonds;
  •             Un fonds d’investissement et un fond de dotation (en étude). 

      
        LES AVANTAGES DONT BENEFICIENT LES MEMBRES        

  •              Participation aux ateliers et conférences et échanges d’expérience avec d’autres universités africaines dans la communauté internationale de l’enseignement supérieur;
  •             Accès aux informations et documentation sur les universités africaines;
  •             Participation aux programmes d’échange d’enseignants de l’AUA et aux programmes de bourses;
  •             Insertion de ses coordonnées dans le répertoire de l’AUA et dans les autres publications de l’AUA;
  •             Désignation de consultants et de personnes ressources pour gérer des programmes de l’AUA, pour devenir membres des organes de direction et du Secrétariat permanent;
  •             Réception des publications de l’AUA.

 
SERVICES AUX MEMBRES

  •       Echange d’enseignants

       Ce programme cherche à renforcer la coopération inter-universitaire à travers l’échange d’examinateurs externes et d’enseignants. Les universités peuvent profiter de ce programme pour permettre au personnel venant d’autres universités d’assurer des missions d’enseignements intensifs qui normalement durent entre un et trois mois.

Ces services peuvent aussi être utilisés pour permettre au personnel universitaire de participer à des séminaires, conférences et ateliers dans une autre université hors de leur pays ou de faciliter la coopération en matière de recherche entre les universités africaines.

  •      Bourses d’études et de recherche

       Dans ses efforts de promotion de la mobilité des étudiants en Afrique, l’AUA octroie des bourses d’études et des subventions prévues dans les programmes sur une base compétitive pour aider les étudiants de ses universités membres désireux de poursuivre leur études dans une autre université africaine en dehors de leurs pays d’origine ou de résidence.

  •     Séminaires sur ou en dehors des campus sur des sujets particuliers

      L’AUA a toujours réalisé un certain nombre d’études et organisé des ateliers et séminaires sur des sujets relatifs à l’enseignement supérieur en Afrique.

Durant ce processus, le personnel du Secrétariat de l’AUA et des personnes-ressources au sein des universités ont accumulé beaucoup d’expertise sur ces thèmes.

Sur invitation d’une université membre, l’AUA pourrait envoyer, et à ses propres frais, l’une de ces personnes-ressources ou un membre du personnel du Secrétariat pour conduire un séminaire ou un atelier sur un sujet portant sur les programmes de l’AUA et d’apporter son expertise au profit des membres de la communauté de cette université.

  •     Echange d’informations

   L’AUA publie une Lettre d’Information trois fois par an en Anglais et en Français. La Lettre d’information contient des informations sur les universités ainsi que des articles sur l’enseignement supérieur en Afrique.

Il est distribué aux universités et aux bibliothèques universitaires à travers l’Afrique et dans le monde. Les universités membres sont encouragées à envoyer des informations sur leurs activités à l’AUA pour publication dans la Lettre d’Information.

Un répertoire sur les instituions d’enseignement supérieur en Afrique, appelé Guide sur l’enseignement supérieur en Afrique est publié tous les deux ans et contient:

  •            la liste des universités membres;
  •            des informations sur leurs principaux responsables;
  •            les programmes offerts dans les universités. 

      Le site web de l’AUA www.aau.org fournit des informations sur les activités de l’AUA et des universités membres de même que d’autres ressources d’Internet et des liens avec des organisations partenaires dans le domaine de l’enseignement supérieur.

L’AUA publie aussi des rapports de recherche et de séminaires qui sont distribués à ses membres.

      Activités de consultation de courte durée
  Dans le cadre de l’exécution de ses programmes, l’AUA fait parfois appel à des experts à titre de consultants ou de personnes-ressources sur une courte période pour mener des études, préparer des rapports pour l’Association ou pour servir d’animateurs des ateliers et des séminaires. 

En cas de besoin, les opportunités sont données en priorité aux universités membres pour proposer des membres de leur personnel pour conduire ces activités.

        Personnel Cadre du Secrétariat
   L’AUA maintient à son Secrétariat un nombre restreint de cadres internationaux venant de différents pays africains. La plupart d’entre eux occupaient de hautes fonctions universitaires dans les universités membres et quelques uns sont en disponibilité auprès de leurs institutions.

Les emplois du personnel cadre sont de durée limitée et l’opportunité est donnée prioritairement aux universités membres de désigner des candidats pour occuper au fur et à mesure les postes vacants.

        Coopération avec d'autres Organisations
  L’AUA travaille en collaboration avec d’autres organisations nationales et internationales, y compris les gouvernements.

Elle est membre associé de l’Association Internationale des Universités et a obtenu un statut d’observateur auprès de l’Organisation de l’Unité Africaine, de l’UNESCO et de l’Organisation des Nations Unies.

Elle entretient également des relations de collaboration avec l’Association des Universités Arabes, l’Association des Universités du Commonwealth, l’Association des Universités Partiellement ou Entièrement de langue Française et la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique.

        Programmes en Cours: 2005 - 2009
   L’AUA a choisi « Le travail en réseau des institutions africaines d’enseignement supérieur pour le renouvellement de l’université africaine », comme son thème général pour ce Programme de base (2005 – 2009).

A l’instar des Programmes de base précédents, un certain nombre de sous-thèmes sont mis au point autour du thème général. Par conséquent, les sous thèmes suivant ont été sélectionnés :

      Collaboration institutionnelle en matière de l’enseignement supérieur

  •             Programme d’étude de la gestion de l’enseignement supérieur en Afrique Travail en réseau pour la formation et la recherche de troisième cycle
  •             Assurance qualité
  •             Le genre et l’enseignement supérieur en Afrique
  •             Echange du personnel et mobilité académique
  •             Ateliers, séminaires et conférences 

      Leadership et gestion

  •             Développement du leadership au niveau de l’enseignement supérieur
  •             Leadership et recherche en matière de la gestion 

      Information et communication

  •             Mise au point du programme d’études en TIC
  •             Amélioration de l’accès au travail et savoir faire des savants Africains 

      Recherche commandée

  •             AGCS/OMC et l’enseignement supérieur en Afrique
  •             Gestion du VIH/SIDA dans les institutions d’enseignement supérieur 

      Questions spéciales

  •             AUA et NEPAD
  •             Groupe de travail de l’ADEA sur l’enseignement supérieur
  •             Bourses et d’autres subventions d’appui 

        Catégories de Membres
      Conformément aux sections 1 à 4 de l’Article III du Statut, l’Association a les deux catégories suivantes de membres: Membres
      SECTION 1:
      Seules les universités en activité ainsi que les institutions d'enseignement supérieur ayant rang d'université en Afrique et disposant d'un effectif complet de personnel et d'étudiants peuvent être admises comme membres de l'Association.
      SECTION 2:
      Le Conseil Exécutif admet les nouveaux membres sous réserve de ratification par la Conférence Générale à la majorité des deux tiers(2/3). Membres Associés
      SECTION 3:
      Une institution qui n'est pas une université ou qui n'a pas le statut d'université mais dispense des programmes universitaires pour lesquels une université en Afrique décerne un diplôme universitaire ou une qualification équivalente, peut être admise à titre de membre associé de l'Association.
      SECTION 4:
      Si dans un pays africain il n'existe aucune institution éligible pouvant être admise en qualité de membre de l'Association conformément aux dispositions des sections précédentes de cet article, une institution d'enseignement supérieur dans ce pays peut dans ce cas spécial être admise en qualité de membre associé de l'Association.

      Conditions d’adhésion
    Conformément à l’Article III, Section 1 de la Constitution de l’Association des Universités Africaines, pour être éligible comme membre , l’Université 
a) doit avoir le statut d’université et doit être en mesure de délivrer au moins un diplôme de licence ou un diplôme équivalent ;
b) doit avoir formé au moins une promotion de diplômés en licence ou un diplôme équivalent ;
c) doit prouver au Conseil Exécutif qu’elle dispose d’un personnel qualifié, d’ étudiants, et d’infrastructures y compris une bibliothèque adéquate pour la poursuite du cursus scolaire Toute université ou institution d’enseignement supérieur désirant devenir membre de l’Association à compter de la prochaine Conférence Générale (l’information se trouve sur le site Internet de l’AUA) devra soumettre une demande d’adhésion au Conseil Exécutif au moins un mois avant la tenue de la prochaine Conférence Générale.

L’université devra stipuler dans sa demande qu’elle entend souscrire aux buts et aux objectifs de l’Organisation de l’Unité Africaine et qu’elle remplie les conditions prévues par la Section 1 des statuts.

Le Conseil Exécutif peut ainsi admettre de nouveaux membres par vote majoritaire sous réserve de ratification par la prochaine Conférence Générale à la majorité simple des membres présents et votants.

      Adhésion exceptionnelle
   Les membres associés auront les mêmes droits, privilèges et fonctions que les membres ordinaires sauf qu’un membre associé peut ne pas voter ou faire partir du Conseil Exécutif.

A partir du moment où un membre associé satisfait les conditions régulières d’adhésion, il peut être admis en qualité de membre à part entière par la prochaine Conférence Générale à la majorité simple des membres présents et votants.

Dans ce cas, l’Association doit être informée par écrit par le membre associé à travers le Conseil Exécutif, qu’il remplit désormais les conditions requises pour être membre à part entière.

      Taux de cotisation
      Les taux annuels de cotisation des membres se présentent comme suit :
      Jusqu’à 500 étudiants : 2.000 dollars américains
      Plus que 500 étudiants : 3.000dollars américains
      Membres Associés: 2.000 dollars américains

Conversation du Secrétaire Général

 

NOS PARTENAIRES

Subscribe to our mailing list

Notre emplacement

African Universities House    

11 Aviation Road Extension

Airport Residential Area 

Accra, Ghana  

Contactez-nous

Appelez-nous au +233-302-774495 / 761588
Fax + 233-302-774821

Ecrivez-nous à info@aau.org

P. O. Box AN 5744
Accra-North  -  Ghana